Bye Bye email retargeting & bonjour CRM Onboarding, les nouveautés de Critéo pour 2017

By | 27 février 2017

La destruction créatrice est très certainement un des moteurs de l’innovation de Critéo, en effet de mémoire sur les 5 sociétés rachetées à date (Adx Tracking, Tedemis, AdQuantic, DataPop & plus récemment Hooklogic) Criteo en a déjà stoppé 2 dont très récemment Tedemis via l’arrêt de la solution d’email retargeting. Cette dernière étant jugée pas assez globale, entendez trop complexe à déployer / à maintenir aux US et très certainement limitée en terme de « scalability ».

En effet il est possible de diffuser un grand nombre de bannières par jour par internaute (et ça Criteo en sait quelque chose) mais il est plus compliqué voir impossible de répliquer le même principe avec l’email sans s’attirer les foudres des utilisateurs et voir ses taux de délivrabilité s’écrouler rapidement.

En revanche Criteo s’attaque au marché du CRM OnBoarding (c’est LiveRamp et Témélio qui vont être contents), grâce aux nombreuses données « collectées » et à leur « Graph » de réconciliation Cross-device (obtenu au passage via l’adresse email). A une différence prêt : la clé de réconciliation « unique » de Criteo avec les données des marchands sera l’email, car Criteo ne possède à date aucune base de données offline / aucun référentiel de consommateurs (adresse postale, téléphone…). Néanmoins Criteo promet déjà des taux de matching supérieurs à 40% (moyenne du marché à date). Affaire à suivre quand cette techno sera live.


LA CLEF DE RECONCILIATION « UNIQUE » DE CRITEO AVEC LES DONNÉES DES MARCHANDS SERA L’EMAIL.


Dernier projet, l’optimisation des campagnes Google Shopping (1ère source d’investissement en click payant des retailers aux US) via une nouvelle solution « Predicitive Search » basée sur les technologies d’AdQuantic et de Datapop. Il s’agit de mettre à la disposition du marchand des algorithmes d’optimisation des enchères jouant avec les variables proposées par Google dans le but d’augmenter les taux de conversion (et de réduire les CPC ?).

L’année 2017 est très certainement celle de la diversification pour Criteo avec le lancement de produits majeurs et 100% maison au sein d’un marché du Programmatique qui se consolide. Criteo souhaite devenir le partenaire des ecommerçants dans leur combat contre Amazon, mais à quel prix ou encore en échange de quelle data ?

Raphaël Glatz