Les résultats « costauds » de Criteo

On aime ou pas le Retargeting à la sulfateuse, 2015 Criteo earnings - Programmaticmais force est de constater qu’en terme financiers les performances sont largement au rendez-vous.

Grâce à une croissance insolente, son cours de bourse a même progressé hier de plus de 34% dans un contexte global de crash boursier, spécialement pour l’AdTech où certaines valeurs de Trading Desk US ont même été divisé par 20 depuis leur introduction et où un réseau social BtB a perdu plus de 41% de sa valeur depuis début février…

Autre chiffre marquant, plus de 90% d’annonceurs fidèles pour Criteo, ce qui est exceptionnel pour le secteur, seul un Google doit pouvoir afficher des taux similaires. Sans vouloir faire de mauvais esprit (c’est pas notre genre) nous ne pouvons nous empêcher de faire le lien entre ce chiffre et les plus de 80% des annonceurs qui utilisent le tracking au last click payant comme mesure d’attribution des ventes, mais ceci n’est bien entendu qu’un point de vue personnel.

Sinon plus de 3 000 clients gagnés sur une seule année, c’est aussi très massif et le fruit du focus de l’entreprise sur les SMB (small and medium business).

Tous les chiffres ci-dessous dans une infographie maison.

 

Criteo 2015 financials earning - Programmatic

 

Joseph-Emmanuel Mehrmann

 

Laisser un commentaire