Facebook a le mal de l’air avec le ciblage GPS sur son offre « Local Ads »

Facebook expérimente depuisfacebook-fait-les-frais-des-imprecisions-du-gps-pour-ses-campagnes-local-ads 2014 une offre publicitaire géolocalisée baptisée d’abord « Local Awarness Ads » puis plus récemment simplifiée en « Local Ads » et qui a cette occasion a notamment bénéficié d’une feature supplémentaire, à savoir les bannières dynamiques. Cette offre dédiée aux retailers (petits, moyen ou gros) permet de cibler des utilisateurs Facebook sur la zone de chalandise de leurs points de vente afin de générer du trafic instore.

Le ciblage est basé sur la position GPS du smartphone et Facebook étant une App, cette dernière demande fréquemment (un peu trop en regard de la CNIL à priori) la position GPS de votre smartphone (si vous avez activez le GPS sur ce dernier bien entendu). Et c’est là que les problèmes ou plutôt les limites du ciblage par GPS ont été mis en évidence ces dernières semaines et reconnues par les représentants de Facebook eux-mêmes.


UNE DES limiteS du GPS EST la non prise en compte de l’altitude à laquelle se situe l’utilisateur

En effet le GPS est une technologie de géolocalisation « outdoor » ce qui signifie bien évidemment que la réception de signal GPS n’est pas garanti en indoor et au mieux fortement dégradé avec une précision de pouvant varier de 30 mètres à plus de 100 mètres. Mais en plus Facebook s’est aperçu d’une autre limite du GPS à savoir la non prise en compte de l’altitude à laquelle se situe l’utilisateur, si vous marchez dans la rue il n’y pas de problème, mais si vous vous situez par exemple dans un centre commercial, en plus d’être fortement dégradé le signal GPS est incapable de savoir à quel étage du centre vous vous situez (1, 2, 3, 4, parking…) Un même utilisateur pourrait dont être attribué à plusieurs enseignes au même moment. !

On peut compter sur Facebook pour travailler sur ce point, néanmoins il apparait clairement que les campagnes de ciblage géolocalisée  / drive to store nécessitent des technologies de tracking instore pointues autres que le seul recours au GPS, ce dernier avec le temps se révélant assez imprécis et donc biaisant les résultats des campagnes (attribution de visiteurs dans vos points de vente qui ne s’y sont jamais rendu mais qui ont été vus à proximité).

Raphaël Glatz

Facebook retargeting campaign performances - Programmatic