Le programmatique en France selon AppNexus

AppNexus nous partage sa vision et ses enseignements sur le développement du programmatique en France via un nouveau livre blanc. En tant que leader des DSP indépendants AppNexus occupe une position de choix et dispose d’un nombre conséquent de données lui permettant de présenter des enseignements pertinents.

AppNexus Programmatique

Les données et  analyses présentées fournissent des clés aux acheteurs français pour leur permettre de :

  1. Se positionner face à leurs concurrents

  2. Comprendre les nouvelles opportunités du marché

  3. Mieux s’adresser à leurs annonceurs

 

  • Les caractéristiques du Programmatique en France

    • L’innovation est constante (et c’est bien pour cela qu’il est difficile d’être toujours à la page pour les annonceurs)
    • La croissance est soutenue et continue
    • Les acheteurs sont sophistiqués et matures
    • Les inventaires sont toujours plus nombreux mais mieux achetés (et rime donc avec maturité)
    • De nouveaux modes d’achat ont émergés (les Privates Deals)
    • Les formats se diversifient et le branding est désormais possible

 

  • Un marché français en plein essor

    Le marché du programmatique en France est en bonne santé. L’entreprise présente son éclairage sur les nouvelles formes et les nouveaux enjeux de ce marché. L’année aura été synonyme de belles progressions pour AppNexus, avec +79% d’impressions disponibles à l’achat et +61% de budget investis par les acheteurs.

Evolution de l'inventaire Programmatique en 2014 AppNexus Le programmatique en France

 

  • L’« Adtech Power Game », une tendance qui bat son plein

    Fusions, rachats, prises d’indépendance, extinctions, émergences de leaders sont autant de mouvements qui rythment l’évolution du programmatique en France et qu’AppNexus nomme l’« Adtech Power Game ». Face à la complexité de et écosystème et à la diversité des acteurs, AppNexus dévoile le « top acheteurs par catégories du 1er trimestre 2015 ».

Top acheteurs AppNexus Programmatique Q1 2015

 

  • Une montée en puissance du « premium »

    Les analyses révèlent également une montée en puissance du « premium » sur les derniers mois, motivée par un désir des trading desks d’accéder à un inventaire de qualité.  Les éditeurs internalisent de plus en plus leurs ventes Premiums Programmatiques, au détriment des Network ou des places de marché comme la Place Média notamment.

 

Répartition des achats programmatiques des trading desk francais - AppNexus livre blanc

 

  • Fort de ce constat, AppNexus propose un éclairage sur les impacts d’une telle tendance sur la répartition des dépenses des trading desks français. L’exemple des dépenses allouées aux éditeurs l’illustrent bien : passée de 66 à 81%, elle connaît une hausse de 15 points.

 

  • Des formats et des modes d’achat qui se diversifient

    Depuis leur lancement au premier trimestre 2014 les « Privates deals » n’ont ainsi fait que croître, prenant différentes formes et répondant aux enjeux des acheteurs français, tel qu’accéder à des inventaires de qualité en priorité avec des volumes significatifs.

 

Les differents types de deals en achat programmatique et leurs definitions - Appnexus livre blanc juillet 2015

  • De même, AppNexus démontre une forte croissance de 300% des impressions disponibles de janvier à mars 2015, que ce soit en Native, en Rich Media ou en Mobile.

 

  • Lutte contre la fraude

    Sujet central pour sécuriser les achats programmatiques, un certain nombre de nouveautés et d’innovations sont à (re)-découvrir du côté de la plateforme AppNexus :

  • Détection de l’usurpation d’URL
    • Pas d’enchère lorsque le nom de domaine n’est pas détecté ou vérifié.
  • Filtre Pré-Bid
    • Les enchères sont rejetées dès qu’il y a suspicion ou détection d’un robot ou d’un contenu illégal.
  • Brand safety
    • Classification de tous les inventaires par catégories contextuelles, sur les domaines détectés.
  • Visibilité
    • Mesure de la visibilité, par défaut, sur toutes les impressions.
  • Spend Protection (anciennement « Certified Supply »)
    • Si l’acheteur utilise Double Verify ou Integral Ad Science et que ces derniers détectent des impressions invalides, l’acheteur ne paiera pas ces impressions.

 

  • L’analyse de David Baranes, Responsable France d’AppNexus

    « On le sait : le marché français du programmatique se porte bien. La croissance des investissements transitant par AppNexus conforte bien la tendance générale à la hausse du marché. La structure des investissements donnent d’autre part une clé de lecture intéressante du marché : les acteurs, agences et régies, ont vu leurs interactions se renforcer et, par voie de conséquence, le marché « se premiumise ».
    Ainsi les éditeurs arrivent à capter une part plus grande des investissements programmatiques : les outils (comme les deals) et les équipes mises en place du côté des régies sont maintenant remarquablement efficaces dans leur interaction avec les trading desk. Cette sophistication trouve bien sur échos chez les trading desks – c’est bien la condition d’un marché liquide – qui quant à eux maitrisent maintenant bien les outils et ce nouvel environnement en général.
    Autre corolaire de la sophistication générale du marché : les modes d’échanges et les formats se sont diversifiés. Ainsi a-t-on vu une forte croissance des Deals d’une part, et d’autre part des formats Rich Media, Mobile ou de Native Advertising ».

 

Pour télécharger le livre blanc d’AppNexus : « Le Programmatique en France : Croissance et Diversification »

 

Raphaël Glatz

 

One thought on “Le programmatique en France selon AppNexus

Laisser un commentaire