Ad Blocker vs Axel Springer : fin du 1er round

Bild, le quotidien le plus lu d’Allemagne propriété du Groupe Axel Block the adblockSpringer, avait pris il y a un mois une mesure radicale pour contrer l’expansion des Ad Blockers et surtout leurs conséquences sur les revenus publicitaires.

Cette mesure consiste à bloquer l’accès au contenu à tout internaute ayant un Ad Blocker activé sur son ordinateur, tablette… tout en proposant 2 solutions à ce dernier : désactiver l’Ad Blocker ou payer un abonnement de 2.99€ par mois lui permettant d’accéder à l’ensemble des contenus du site Bild sans publicités.

 

Le Résultat : le Taux des visiteurs du site utilisant un Ad Blocker est passé de 23% à 10%, plusieurs millions de « visites avec publicités » ont donc pu être récupérées par Bild ainsi que les revenus qui vont avec.

 

Il est donc possible  pour des médias de jouer un rôle actif et déterminant pour contenir et surtout réduire l’utilisation des Ad Blockers sur leurs sites, au prix d’un risque certain de perdre une partie de cette audience, mais la valeur d’une audience utilisant des Ad Blockers étant de toute manière proche de Zéro pour les revenus des éditeurs il n’y a en fait pas grand chose à perdre (sauf des VU sous NNR et ComScore…).

 

Un autre enseignement pour les médias français : l’abonnement de 2.99€ fait bénéficier d’un accès sans publicité et apporte donc une solution définitive aux  internautes qui la souscrivent. Ce point est un vrai « game changer » qui ne semble pas avoir été saisi par les grands médias français tel que le Figaro ou Le Monde, en effet sur ces derniers les abonnements payant vous permettent d’accéder aux contenus premiums du site mais ne vous « libèrent » pas de la publicité. Ce qui est super déceptif d’un point de vue de l’internaute, surtout vue la pression publicitaire présente sur ces sites (formats intrusifs, pre-roll, expand….).

Plus que jamais les éditeurs doivent choisir leurs combats et prendre des décisions tranchées pour être efficace et se préserver de la menace des Ad Blockers, continuer à faire de la pub comme avant n’est vraiment pas raisonnable.

 

Eric Gueilhers

One thought on “Ad Blocker vs Axel Springer : fin du 1er round

Laisser un commentaire