BREAKING NEWS : Microsoft confie la large majorité de son business display et programmatique à AOL

Encore un méga-deal pour l’industrie de la Publicité et du Programmatique, Microsoft vient juste d’annoncer confier à AOL une très grande partie de son business display et programmatique (AOL venant lui même d’être racheté par l’Opérateur Telecom US Verizon).

L’accord intègre également les employés de Microsoft, soit tout de même 1 200 personnes basées dans les 9 marchés majeurs de Microsoft : US, UK, Canada, France, Allemagne, Espagne, Japon, Italie et le  Brésil.

Il s’agit d’un contrat de 10 ans, en contrepartie AOL met fin à son deal historique avec Google (Google fournissant depuis 2005 le moteur de recherche ainsi que la commercialisation des mots clés) et intègre Bing à l’ensemble de ses sites éditeurs.

Le contrat inclue la totalité du portefeuille produit de Microsoft, à savoir le display, le mobile, la vidéo, Outlook, Skype et Xbox.

Cette nouvelle intégration pour Bing va permettre à Microsoft de gagner quasiment de 2% de part de marché sur le marché du search, ces 2 points étant donc gagné à 100% sur Google, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on connait la lutte acharnée sur le Search, notamment aux US où la situation est beaucoup moins tranchée qu’en Europe.

L’inventaire publicitaire des marchés de plus petite taille, notamment en Europe, seront commercialisés exclusivement en mode Programmatique via AppNexus, partenaire historique de Microsoft (qui possède également une partie de son capital). Il s’agit là d’un moyen habile de Microsoft de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et de garder une alternative et donc un moyen de challenger son nouveau partenaire.

L’industrie de a publicité se concentre de plus en plus et de plus en plus vite, AOL vient de passer en moins de 3 mois du statut du Phoenix qui renaît de ses cendres à un nouveau géant de la pub mondiale qui sera désormais incontournable.

Eric Gueilhers